Derniers sujets
» Salut à tous
Mar 26 Aoû - 11:27 par louis1806

» Faire parler une photo!!
Mar 26 Aoû - 11:26 par louis1806

» Bonjour à tous
Mar 26 Aoû - 11:25 par louis1806

» Présentation
Mar 26 Aoû - 11:24 par louis1806

» presentation
Mer 26 Fév - 20:24 par louis1806







Configurer PCSX2 : Le tutoriel complet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Configurer PCSX2 : Le tutoriel complet

Message  Zepalkia le Mer 4 Avr - 20:17

Bien le bonjour, cela fait très très longtemps que j'ai écrit un tutoriel expliquant comment paramétrer PCSX2 et depuis de très nombreuses choses ont changés, que ça soit mes propres connaissances à propos de ce logiciel ou même les mises à jours des plugins et du logiciel en lui même. C'est pour ça que je vais vous proposer ici le tutoriel ultime permettant de télécharger et paramétrer PCSX2 et d'enfin comprendre toutes ces options bizarres pour pouvoir le refaire très facilement à chaque changement de version. Cerise sur le gâteau, PCSX2 est en français dans cette version donc ça aidera sûrement les «anglophobes ».
Prêt à vous lancer dans ce paramétrage ? Dans ce cas c'est parti

1. Téléchargement et décompression

Commençons donc par télécharger et mettre en place tout le bazar avant de le lancer, cliquez donc sur ce beau lien afin de télécharger la version de PCSX2 la plus récente au moment où j'écris ces lignes (0.9.9 r5139 pour être très précis), le téléchargement est direct et ne devrais pas prendre trop longtemps.

Je tenais aussi à expliquer cette étape parce que le fichier est au format .7z et que comme c'est un format de compression que j'utilise partout j'ai reçu de nombreux appels à l'aide de personnes ne sachant pas comment ouvrir ces fichiers. En effet, si vous tentez d'y ouvrir avec le WinRar présent de base sur votre PC (le cas le plus fréquent donc je généralise) vous allez avoir du mal.

Donc si ce n'est pas déjà fait, allez sur le lien suivant pour télécharger et installer 7zip qui vous permettra non seulement d'avoir un logiciel bien supérieur à winrar et qui ouvre n'importe quoi, gratuitement, mais surtout la possibilité d'ouvrir ces fameux fichier .7z qui vous posent tant de problèmes.
Sachez que c'est pour vous que je choisis ce format (et un peu pour mon hébergeur aussi :roll : ) puisque le format 7z est en général bien plus puissant en terme de compression et ces fichiers compressés sont, globalement, plus petits qu'un format rar ou zip standard.

Bref, je referme la parenthèse, vous avez désormais tout en main pour ouvrir ce fichier compressé et placer le dossier sur votre bureau ou dans votre dossier spécial « émulation »




2. Lancement et première configuration

Nous voici arrivés à la première étape du paramétrage, commencez bien sur par lancer PCSX2 en double cliquant sur le .exe qui se trouve dans le dossier que vous venez de décompresser (aucune installation ne se fera, l'avantage des versions release c'est justement qu'elles ne nécessitent aucunes installations). Vous ouvrirez ainsi la fenêtre suivante :



Pas grand chose à faire, si vous ne faites pas confiance à la recherche par défaut de la langue de votre système vous pouvez choisir, dans le menu déroulant (1), la langue qui vous conviendra (French très certainement) puis, cliquez sur « Appliquer » et passer à la fenêtre suivante (2) pour vraiment passer aux choses sérieuses.




Hum oui je sais... ça peut faire peur mais ne vous inquiétez pas, je vais tout bien vous expliquer du début à la fin, c'est ici que l'on va paramétrer les plugins donc c'est une étape primordiale donc il ne faut pas la sauter, même si je vous sait impatient de vous lancer dans votre FFX ou votre Soul Calibur III fraîchement piraté, n'est ce pas ?:roll :

Ne vous en faites pas si vous faites une erreur, tout ce qu'on va faire là et, bien évidemment, modifiable, mais inutile de brûler d'étapes, on va donc commencer par LE plugin qui peut poser le plus de problèmes : le plugin graphique que vous pouvez sélectionner dans le premier menu déroulant (1).
Je vous conseille vivement de choisir le même plugin que moi à savoir le « GSdx 5135 (MSVC 16.00, SSE41) 0.1.16 [Gsdx32-SSE4] » en faisant bien attention de prendre le « SSE4 ». Si votre PC n'est pas assez puissant pour ce plugin... outre le fait que ça soit déjà mal parti pour émuler la PS2 (sauf si vous avez un processeur ultra-puissant mais avec très peu de coeur ce qui se raréfie mais bon) choisissez le SSE3 voir le SSE2 si vous ne pouvez pas faire autrement.
PCSX2 vous le dira bien lorsque vous voudrez lancer le jeu que le plugin est incompatible avec votre configuration donc vous pourrez changer à ce moment, de toute manière la configuration du plugin, elle, est la même qu'elle que soit la « version » du SSE que vous choisissez mais la 4, si elle tourne, est bien évidemment la meilleure.

Et les autres plugins me direz-vous ? Je vous déconseille de les utiliser en général, certaines jeux (comme Smash Court Tennis Pro Tournament 2 [pfiou c'est long à écrire] ) ne tournent pas sous Gsdx et vous devrez en prendre un autre mais ils sont très rare. Autrement dit, privilégiez absolument le plugin Gsdx et, s'il le faut vraiment, prenez le plugin OpenGL ( ZeroGS ) si vous voyez que votre jeu s'affiche bizarrement.

Maintenant qu'on a choisis ça, il faut le configurer ... ben oui, ça va pas se faire tout seul même si ça serait bien
Cliquez donc sur « Configurer » (2) pour continuer notre aventure au milieu des plugins graphiques.

Note : si aucun plugin ne s'affiche, cela n'arrive logiquement jamais si le fichier a été convenablement décompressé mais on ne sait jamais, vous pouvez indiquer au logiciel le dossier dans lequel se trouve les plugins (à savoir le dossier « plugins » du dossier décompressé) dans la dernière option de la fenêtre. (3)

Le plugin graphique Gsdx


Alors, en voilà encore une de fenêtre bizarre, pourtant c'est très simple à configurer si on connait un peu le logiciel mais ce n'est justement pas très facile d'y trouver sur le net, vous avez désormais une adresse à communiquer si ce tutoriel vous a plus (genre oui oui je ne me fait pas de pub :roll : )

Bref, dans le premier menu déroulant vous devez indiquer au logiciel la résolution de votre écran, 1680x1050 chez moi mais peut être moins ou plus chez vous.

(si vous ne connaissez pas votre résolution, déroulez le spoiler ci-après)
Spoiler:


Si vous êtes sous Windows Vista ou 7, allez dans le menu démarrer > Panneau de configuration > Apparence et personnalisation > Modifier la résolution de l'écran.

Dans la fenêtre suivante, vous trouverez votre résolution qui est celle qui est recommandée (ce qui est un peu logique) par Windows pour votre écran :



Ça vous fera une astuce de plus si vous ne saviez pas comment la connaître Bien sur il existe plein d'autres méthodes plus sophistiquées ou plus pro que ce « bricolage » mais c'est ce qu'il y a de plus simple à faire je crois. Revenons à notre plugin graphique si vous le voulez bien.

Choisissez ensuite (2) votre version de DirectX installée sur votre ordinateur, logiquement s'il est bien à jour vous devriez même avoir DirectX11 mais personnellement j'ai toujours gardé DirectX9 pour PCSX2 et je vous conseille ainsi de le faire puisque ça ne m'a jamais fait défaut, après vous pouvez essayer s'il y a des bugs mais chez moi il n'y a jamais eu de problèmes.

L'option suivante (3) gère l'entrelacement et je vous conseille d'y laisser sur « None ». Cependant, si votre jeu « tremble » ou l'image est secouée bizarrement comme si vous jouiez en mode « épileptique durant un tremblement de terre » alors modifiez cette option. (Généralement sur Blend bbf mais le plus simple est de tous les essayer ingame via la touche F5)

Choisissez maintenant un affichage 4:3 ou 16:9 (là à vous de voir selon votre écran et vos préférences).

Dans l'encadré suivant (4) vous aurez pas mal de choix disponibles et que, malheureusement, je ne peut que vous expliquer sans vous dire vraiment quoi choisir puisque ça dépendra du jeu et de votre configuration.
En gros, si vous cochez la case « Native » vous aurez des graphismes en jeu absolument abominables avec un aliasing atroce mais le jeu tournera avec le moins de ralentissement possible. Malheureusement si vous avez une toute petite machine pas bien puissante, il faudra vous contenter de ce mode.
Si vous souhaitez avoir mieux, bien plus beau [voir « HD » puisque le terme est à la mode], c'est évidemment possible. Je vous recommande d'utiliser le menu déroulant et de choisir un « degré de puissance graphique » qui peut donc aller jusqu'à « 6x Native » ; c'est là que votre jeu sera le plus beau mais... il faut une machine de la NASA pour le faire tourner donc c'est pas gagné pour tout le monde. Personnellement le 3x native passe plutôt bien donc ça me suffit, au dessus ça ralenti affreusement donc c'est pas le top.

Pour la suite, honnêtement, laissez tout tel quel. Je n'y ai jamais touché tout simplement parce que je n'ai jamais approfondi l'utilité de ces machins et ça ne m'a jamais dérangé.
Si vous, en revanche, vous souhaitez savoir s'il faut en faire quelque chose vous êtes libre de chercher encore sur Google mais franchement, à mon humble avis (ça vaut ce que ça vaut) y laisser sur les réglages par défaut suffit amplement et ne change absolument rien.

Plus qu'à valider avec « OK » et on passe à la suite, courage on a fait une des étapes les plus longue là






Nous voici maintenant face à face avec le plugin qui vous permettra d'émuler la manette de PS2 (ou les manettes pour jouer à deux), c'est évidemment indispensable donc on va se pencher tout de suite là dessus.
Personnellement je vous recommande vivement le plugin LilyPad parce qu'il ne m'a jamais fait défaut, est très simple et rapide à configurer et qu'il reconnaît toutes les manettes sans soucis donc à mon avis c'est le meilleur... après ce n'est que mon avis.
Sélectionnez donc votre plugin dans le menu déroulant et cliquer sur « Configurer ».

Le plugin manette LilyPad




On passe directement sur le premier onglet qui ne sert à rien et on passe aux 2 suivant permettant de configurer l'émulation des manettes de PS2 (1). C'est la même méthode pour les 2 manettes donc je ne vous l'explique qu'une fois hein

En premier lieu, et ce n'est pas parce que c'est une entreprise Suisse où parce que je suis sponsorisé que je dis ça, mais si vous ne voulez pas jouer au clavier et voulez une excellente manette pour l'émulation PC, je vous recommande très vivement celle que je présente ici, elle me suit depuis plusieurs années et est vraiment impeccable donc si vous en cherchez une je vous la recommande vraiment, elle existe aussi en version sans-fil si vous voulez mais bon.
Notez qu'une manette de Xbox ou de PS3 fonctionne aussi mais là je n'ai jamais testé la connectivité donc je ne peut malheureusement pas vous expliquer comment faire avec ces manettes.


La configuration de ce plugin est vraiment très simple, vous cliquez sur les boutons de la manette PS2 standard (2) et vous cliquez ensuite sur la touche de votre clavier/manette pour lui l'assigner, cette touche assignée s'affichera dans l'encadré de gauche (3) et, en cas d'erreur, vous pourrez supprimer vos touches mal configurées avec les boutons du bas (4) permettant de supprimer juste la touche sélectionnée (Delete Selected) ou toutes les touches (Clear All).
En résumé, si vous voulez par exemple que la touche « X » de la fausse manette PS2 que vous voulez émuler soit attribuée à la touche « A » de votre clavier, vous cliquez sur le bouton « Cross » puis appuyez sur la touche « A » de votre clavier et le tour est joué 
Et c'est pareil pour chaque touche après donc je vous laisse faire, notez simplement que, si vous jouez avec une manette, vous pouvez rajouter des moteurs de vibrations en cliquant sur « small » ou « big » Motor (5).

Plus qu'à faire pareil pour la deuxième manette si vous le souhaitez et c'est parti, on a presque fini la configuration de cet émulateur
Alors forcément vous devez vous dire que c'est très long, mais une fois que vous aurez compris le système, vous n'aurez plus à tout relire à chaque fois et pourrez y faire instinctivement, je voulais juste tout bien expliquer ici pour ne laisser aucun doutes sur le « comment » et j'espère que c'est réussi du coup ; bref, validez avec OK et passons à la suite.

Note : Pour les (très) anglophobes, Square = carré, Triangle = triangle (wouhou), Cross = Croix, Circle = cercle, Up = Haut, Left = gauche, Down = bas et Right = droite






Passons au plugin pour le son maintenant, c'est important d'avoir un beau son non ? Et en plus en 4 clics c'est fait et on en a (presque) fini alors pourquoi passer par dessus cette étape. Choisissez (encore une fois c'est une préférence et une recommandation strictement personnelle) le plugin « SPU2-X » et cliquez sur « Configurer ».



Le plugin audio SPU2-X

Allez, c'est plus sympathique cette fois, il n'y a qu'une seule option à changer véritablement. Il vous suffit de sélectionner dans le menu déroulant encadré la qualité de son que vous souhaitez de 0 à 4.
Notez, bien évidemment, que comme les graphismes, plus le son est meilleurs et plus l'émulation va être lourde à gérer pour votre ordinateur alors ne vous lancez pas dans le son au maximum si votre configuration de suit pas sous peine de saigner très rapidement des oreilles. Notez que vous pouvez cocher les cases en dessous et modifier les autres options (le mode stereo-audio, le volume et le reste, même sans connaître l'anglais, ça devrait aller non?) mais sinon vous pouvez aussi tout laisser comme ça et passer à la suite.






Ici, il vous suffit de choisir, pour l'option de lecture « Linuz Iso CDVD » tout simplement parce que c'est le meilleur plugin pour lire les isos.
N'essayez pas de lire directement un DVD de PS2 que vous auriez inséré dans votre lecteur CD/DVD de votre PC, même avec une bonne machine ça ne pourra que ramer tant la lecture est lente donc un bon conseil : faites des images DVD de vos jeux au format .iso et tout fonctionnera à merveille (d'où le besoin d'utiliser CE plugin précisément.)

Note : Pour copier vos jeux au format .iso (vous ne comptiez tout de même pas sur moi pour vous dire les télécharger quand même n'est ce pas ? :roll : google est votre ami si vous voulez pirater) vous pouvez utiliser [url=http://sos-internautes.forumactif.com/t92-logiciel-de-creation-d-image-iso-dvd-decrypter ]ce logiciel[/url] et chercher un peu de documentation sur Google sur comment créer des images iso, il suffit de cliquer sur 3 touches et c'est très rapide mais ce n'est pas le but de ce tuto (déjà fort long) donc je passe assez vite dessus

Plus rien à configurer, vous pouvez cliquer sur « suivant » et passer à la suite.




C'est la toute dernière chose à faire pour cette première étape, promis !



Ici, vous allez devoir choisir l'emplacement du BIOS de la PS2. Contrairement à la note totalement idiote qui se trouve en dessous de l'encadré, il est évident qu'une copie trouvée sur le net fonctionne et que je ne me suis pas amusé à copier le BIOS de ma PS2... donc comme c'est hautement illégal de mettre en ligne ces fichiers je ne peut que vous rediriger sur google pour trouver le « BIOS europe PS2 » (copiez-collez moi ça et vous pourrez le trouver en téléchargement sans soucis )

Vous n'aurez plus qu'à dire au logiciel où il se trouve (mettez le dans le dossier « bios » du dossier de l'émulateur et cliquez sur « Rafraîchir la liste », c'est encore plus simple) et à cliquer sur « terminer »

... je vois votre visage s’éclairer à ces mots mais malheureusement non ce n'est pas fini, il reste encore un peu à faire j'en suis le premier désolé, mais mieux vaut avoir un jeu qui tourne à 100% qu'un truc buggé non ? Alors suivez le guide.


3. Carte mémoire et Speedhacks

Et ben oui, parce qu'il faut tout de même bien pouvoir sauvegarder non ? Et au passage je vais vous expliquer comment faire tourner encore plus vite tous vos jeux sans perte de qualité et on passera à la dernière étape, vous inquiétez pas c'est très vite fait.

Premièrement, maintenant que vous êtes enfin en face de la fenêtre du logiciel avec son beau logo bleu, allez dans l'onglet « Autres » et décochez « Afficher la console » qui ne sert strictement à rien.
Ensuite, les cartes mémoires, dans l'onglet « Configuration » cliquez simplement sur « carte mémoire ».
Si vous n'avez jamais utilisé PCSX2 avant, vous n'en avez pas, alors cliquez tout simplement sur « Créer... » (pas besoin de screen là je crois :roll : ), sélectionnez la taille de cette carte mémoire et validez ; vous pouvez directement vous en faire deux si vous le souhaitez, cliquez sur « OK » pour sortir et passons à l'étape la plus intéressante : les speedhacks.

Pour ce faire, toujours dans l'onglet « Configuration » sélectionnez « Paramètres d'émulation » et allez dans l'onglet « Speedhacks » de cette nouvelle fenêtre. Cochez la case d'activation et configurez comme ceci les diverses options :



Notez que si votre processeur a moins de 3 coeurs, désactivez l'option encadrée.
Alors certes, ceci « peu » poser des problèmes ingame mais franchement je n'en ai absolument jamais eu donc logiquement il n'y a pas de problèmes. Pour les petites machines c'est l'idéal puisque cela permet de grandement accélérer les jeux pour éviter les ralentissements alors ça ne coûte rien d'essayer et si, vraiment, pour un jeu ça ne fonctionne pas, vous n'aurez qu'à désactiver la case en haut à gauche et la ré-activer pour les autres jeux.
Validez, et c'est bon vous êtes (enfin) paré pour pouvoir jouer à vos jeux

Maintenant vous n'avez plus qu'à choisir votre iso dans le menu « CD/DVD  > Choisir un iso» puis «Système > Démarrer le CDVD(complet) »

_________________







Zepalkia
Admin
Admin

Avertissement: aucun avertissement
Messages: 881
Date d'inscription: 23/12/2009
Age: 21

http://sos-internautes.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Configurer PCSX2 : Le tutoriel complet

Message  Zepalkia le Jeu 5 Avr - 14:11

4.Les Patchs



Je ne vous en avais pas parlé pour la configuration principale mais voici une autre option qui peut avoir une très grande importance si votre jeu bug sans aucunes raisons : les patchs. En effet, PCSX2 emporte avec lui un petit lot de patchs permettant de corriger des bugs récurrents dans certains jeux (FFX par exemple, Tales of Destiny et quelques autres) ainsi que des bugs non "personnels" à certains jeux mais qui peuvent apparaître à cause de problèmes d'émulation.

Nous allons voir ici comment les activer, pour ce faire retournez dans l'onglet "Configuration" et sous "Paramètres d'émulation" allez dans l'onglet "Patchs" pour arriver à la fenêtre suivante :


Notez que dans la version que je vous propose ici en téléchargement qui a reçu moult améliorations, outre le fait qu'elle soit traduite en français, et que le logiciel propose un système de patch automatique selon le jeu que vous utilisez, je vous conseille donc de laisser cette option mais si malgré tout le jeu bug, il va falloir voir ce que l'on peut faire manuellement et, pour ça, cochez donc la case d'activation manuelle des patchs.
Tout d'abord, regardez si le jeu qui bug n'est pas cité parmi tous ces patchs, s'il s'y trouve, cochez la case correspondante.
Si votre problème n'est pas dedans, cochez la case de la ligne encadrée en vert et relancer votre jeu pour voir si ça a corrigé le soucis, le "OPH Flag hack" peut également être tenté au cas où le jeu continue à planter.

Le patch le plus intéressant puisque c'est celui dont j'ai eu le plus besoin est celui encadré en rouge, le "Skip MPEG hack" qui permet, comme son nom l'indique, de sauter toute les cinématiques d'un jeu parce qu'il arrive assez souvent apparemment que ça soit à cause des cinématiques que le jeu plante, Smash Court Tennis, encore lui je sais, par exemple est parfaitement jouable mais uniquement si on se passe des cinématique qui font planter le jeu; sachez également que certains jeux (comme FFXII) utilisent des vidéos en arrière plan lors d'un simple écran d'option ou pour un menu et que ça peut suffire à faire planter tous le jeu, donc tenter aussi le coup en activant cette option.




Si malheureusement même avec tous ça le jeu refuse de tourner sans bugger c'est qu'il ne doit pas être compatible, il va falloir attendre une prochain mise à jour et croiser les doigts que le problème soit résolu, c'est la seule chose à faire; cependant le nombre de jeu qui sont incompatibles deviennent de plus en plus rare alors n'hésitez pas à tester les patchs ou à supprimer les speedhacks qui peuvent aussi faire planter un jeu trop "fragile"

_________________







Zepalkia
Admin
Admin

Avertissement: aucun avertissement
Messages: 881
Date d'inscription: 23/12/2009
Age: 21

http://sos-internautes.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Configurer PCSX2 : Le tutoriel complet

Message  Nyinou le Jeu 5 Avr - 21:48

heu vu le pavé et l'heure j'ai vraiment pas lus.. j'ai juste regarder les images.. o_O c'est moi ou le design a complétement changer? dommage que j'ai ma ps2 sinon j'aurai bien tester ^_^

Nyinou
membre conseillé
membre conseillé

Avertissement: aucun avertissement
Messages: 68
Date d'inscription: 16/12/2010
Age: 25
Localisation: Rhône Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum