Derniers sujets






La 3D dans les jeux vidéo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La 3D dans les jeux vidéo

Message  Zepalkia le Dim 14 Oct - 16:33

Bonjour bonjour,

oui je sais y a pas eu d'article la semaine passée, mais touché par une rhinopharyngite aiguë j'ai été contraint de me reposer et j'ai du malheureusement laisser mon ordi de côté et...
bon ok je vous épargne la peine d'aller chercher sur Google que la rhinopharyngite est le nom scientifique du rhume et je vous laisse en déduire qu'à défaut de maladie, c'était plutôt ma flemme légendaire et le boulot monstre que je dois fournir depuis la rentrée qui m'ont empêché d'écrire un article.
Pour être exact, l'article était déjà écrit en partie et j'aurai pu le boucler... mais en passant à côté de nombreux détails (précipitations oblige) et j'ai pensé qu'il était préférable que je vous livre ceci avec une semaine de retard mais soigné plutôt que dans les temps et bâclé, résultat, après une semaine de ""pause"" (y a même pas assez de guillemets... je hais les math et toutes ses dérivées [oui, jeux de mot pourri oblige, mon cerveau fond Very Happy ] ) je vous livre enfin cet article que j'ai pu soigner un peu plus sur deux semaines et qui va parler ici de la 3D dans le jeu vidéo Wink




L'apparition de la "3D"

La troisième dimension était une technologie qui était à la mode bien avant celle d'aujourd'hui qui se répend à travers les téléviseurs de salon 3D ou les salles de cinémas nous fournissant ces magnifiques lunettes offrant, pour 5 francs de plus, une magnifique tête de con et un remplaçant efficace à vos émétiques préférés.
Les développeurs de jeux vidéos ont très vite tentés de rajouter de la 3D ou tout du moins une impression de profondeur dans le but de rendre leur oeuvres plus "réalistes" (quoi de mieux pour un jeu où on débarque sur une lune de mars pour massacrer des milliers d'aliens et d'humains zombifiés que de rajouter de la 3D pour le rendre totalement réaliste)
Ceci dit, Doom (vous l'aurez reconnu) sera traité plus tard dans cet article parce qu'avant cette pseudo-3D, il y a eu la pseudo-pseudo 3D aussi appelée "vue isométrique".

Et contrairement à la 3D dégueu du début de la N64 entre autre, celle-ci était déjà présente sur arcade et, portages oblige, également sur les consoles des salons 8 et 16 bits. Elle était même, à mon sens, bien plus agréable d'ailleurs puisque l'isométrique a pour effet de donner vraiment un certain cachet aux jeux qui l'utilise.
Ainsi, Solstice et Isolated Warrior sur NES font partie de ces hits incontournables de la console et qui ont pourtant sombré dans l'oubli; le choix de la 3D isométrique dans ces deux jeux apportait un cachet évident à l'ensemble (voir les screens) et rendait le jeu peut être pas plus réaliste mais bien différent de ce que l'on voyait ailleurs. Un jeu d'aventure et un jeu de shoot en 3D comme ça c'est totalement atypique et c'est ce qui fait la force de ces deux jeux.





Mais si ce choix graphique apportait un point de vue bien différent aux jeux, il apportait également certains défauts comme la précision toute relative lors d'attaques d'ennemis sur une diagonale ou encore le risque de mourir coincé dans un trou/élément du décors dont la hitbox est carrée alors qu'il apparaît courbé, technologie de l'époque oblige.
Et dans la catégorie shooter il ne faut pas oublier non plus Zaxxon, un jeu sorti sur borne d'arcade et dont le succès a été tel que des versions consoles sont sorties sur tous les supports possible et imaginables, il en existe même une version jeu de société (si si!) ainsi qu'un game&watch-like vachement bien fichu, ici le jeu regroupe tous les éléments qu'apporte la vue isométrique : une autre point de vue graphique, la gestion de la hauteur et des distances avec l'ajout de la profondeur qui rend le gameplay plus "complet" (et dans Zaxxon, il faut savoir jouer avec tous ce qu'il nous offre pour espérer survivre). Même si la version Atari2600 et d'autres était totalement foirée et en 2D mal-fichue, le jeu original est, à ma connaissance donc ça vaut ce que ça vaut, le plus ancien jeu en vue isométrique qui a existé, ceci dit je peut totalement me tromper, mais il reste en tout cas comme l'un des plus anciens et au passage a permis la création d'un G&W muni d'un joystick et de "graphismes" en 3D.




Ce jeu, sorti en 1982 (!), montre donc la voie à de nombreux éditeurs qui vont tenter de faire de même, cela a ses avantages ( Les exemples que j'ai cités et plusieurs autres jeux ) tout comme ses inconvénients, les problèmes du à la vue isométriques rendent parfois les jeux bien plus compliqués qu'ils ne devraient l'être et handicapent plus qu'autre chose la progression, mais si on considère cette "3D" comme le début de la troisième dimension dans les jeux vidéos, on a vu là les représentants le plus anciens de cette 3D.

Les OVNI de l'ère 16 bits

Tout ça c'est bien gentil me direz vous, mais la 3D vous ne pensez peut être pas à ce genre là mais plus à quelque chose qui ressemble à ce que l'on voit maintenant sur les consoles next-gen, et ben patience, nous n'y sommes pas encore, parce que des jeux 3D il y en a eu à l'époque des consoles de salon 16 bits et... cela se rapproche déjà plus de la 3D tel qu'on l'entend réellement.
Sorti sur DOS en 1992, Wolfenstein 3D qui est l'ancêtre de Doom et des FPS moderne se lance déjà dans une première tentative d'afficher un vrai moteur 3D, cela reste très basique (et ce n'est pas totalement de la 3D puisque de nombreux éléments du jeu sont en 2D et seul le fond est en 3D) mais c'est déjà plus avancé que la vue isométrique; dans la foulée, ce jeu a lancé la mode des FPS (ou "Doom-Like"/"Half-life-Like" ou comme vous voudrez bien les appeler encore) moderne en mettant ici en place tout ce qui fera le succès des licences phares de ce type de jeu.






Mais si dans ce jeu on devait tuer des nazi, c'est plutôt le côté science-fictionnel qui sera retenu par la suite ( plus politiquement correct certainement ) et c'est ainsi que naîtront Doom en 1993 et Quake en 1996 qui reprendront ce qui était présent dans Wolfenstein et y rajouteront évidemment leur grain de sel.
Cette 3D là était plutôt rudimentaire, les jeux étaient en réalité constitués de décors en 3D (murs, décors etc...) mais les sprites des personnages/ennemis/monstres étaient, pour la plupat, en 2D ce qui donnait un rendu plutôt étrange voir assez dégueulasse vu avec le recul, mais il serait difficile de critiquer ces monument du jeu vidéo tant ils ont apportés dans le domaine du FPS et de la 3D.


Mais ces jeux sont sortis sur ordinateurs en premier, des appareils plus puissants, il est donc tant de nous tourner vers nos deux consoles 16 bits préférées qui ont chacune eu droit à quelques jeux en 3D mais avec 1 de référence de chaque côté, la SNES avec StarFox (1993), et la Megadrive avec Virtua Racing (1992).
Je veux dire... ces consoles n'étaient absolument pas prévues pour faire tourner des jeux avec un moteur 3D, c'était pas du tout fait pour; ok on avait Mario Kart sur SNES qui utilisait le mode-7 qui n'est pas réellement de la 3D mais qui pouvait en donner l'impression, mais afficher de la vraie 3D c'était une autre paire de manche.
Et pourtant, les développeurs de chez Nintendo et Sega sont parvenus, en boostant chacun leur cartouche avec une puce additionnelle de leur conception, à rajouter à la ludothèque de ces deux consoles des jeux qui disposent d'un moteur de jeu en 3D, enfin cela utilisait une sorte de modélisation 3D polygonale fil de fer très peut discrète (là les pixels on les voit arriver à 20 Km) mais cela reste un réel exploit, d'autant plus que les jeux sont vraiment de bonne qualité.










Notez que le jeu de F1 de Sega était d'abord sortis en version arcade puis porté sur Megadrive mais s'il y a aussi eu une version pour la 32X (l'addon à l'utilité discutable de la console) là je vous parle bien de la version cartouche sur Megadrive du jeu ce qui est réellement un tour de force, la 3D étant vraiment bien rendue; si vous ne connaissiez pas ces jeux mais que vous voyez de quoi sont capables ces consoles, vous comprendrez vite le tour de force majeur réalisé par les développeurs.

Bien sur, on voit que les consoles ne se prêtent pas encore à ce type de moteur graphique, mieux vaut un bon jeu en 2D qui vieilli bien que ces jeux en 3D qui ont hyper mal vieilli et qui peuvent sembler à la limite du ridicule aujourd'hui, mais il ne faut pas oublier sur quel support on se trouve et c'est là toute la grandeur de la chose.


La 3D "Physique"

SI les 16 bits ont aussi eu leurs jeux en 3D, avant de vous parler plus en détail de la vraie 3D je tenais à vous mentionner l'existence d'une autre sorte encore qui a existé sur de très rare jeux et sur une console en particulier; ils sont plutôt tombés dans l'oubli aujourd'hui c'est pourquoi je voulais vous en parler, c'est plus une anecdote qu'une révolution mais cela a sa place dans un article qui parle de la 3D dans le jeu vidéo.



Voici le jeu en question, Rad Racer. Relativement connu, il s'agit d'un des premiers jeux de courses sorti sur la NES (1987). A première vue, il n'y a pas vraiment l'air d'y avoir vraiment de la 3D me direz vous, et vous auriez raison. En effet, à voir les screens on peut remarquer qu'il y a une pseudo-3D plutôt faible qui est juste là pour donner l'impression d'avancer sans pour autant pouvoir parler de 3D, et pourtant, en pressant sur la touche select de votre manette NES votre console va vous réserver une surprise de taille, elle va tout simplement dupliquer l'image avec des filtres de couleurs différents; pourquoi faire me direz vous, et bien tout simplement pour afficher de la 3D !
Mais une autre 3D encore, rien à voir avec la vue isométrique, la 3D des cartouches 16 bits, non non là on a de la 3D anaglyphe, vous savez, celle avec les lunettes bleue/rouge qui vous donnent un air encore plus ahuri qu'avec celles du cinéma Very Happy
C'est un des très rare jeu à utiliser cette fonction et pour cause, cela n'est pas vraiment flagrant et tient plus du gadget éhonté qu'autre chose, d'autant plus qu'il est aujourd'hui quasiment impossible de trouver les lunettes 3D qui étaient, à l'époque, fournies avec le jeu. En tout cas les "pack complet" du jeu sur eBay sont à prendre avec beaucoup de pincettes parce qu'en général les vendeurs ne sont même pas au courant de l'existence de ces lunettes qui pourtant, je vous l'assure, existent vraiment.

Enfin bon, ce n'est pas très fameux tout ça me direz-vous, c'est vraiment loin de la vraie 3D et cela n'apporte rien, et bien accrochez vous parce que je vais maintenant vous montrer quelque chose d'encore plus bizarre, qui se rapproche plus de la 3D mais qui, par contre, apporte encore moins, le seul véritable échec de Nintendo, la Virtual Boy.



Cette console (si si, c'est bien une console ce gros machin) a si peu marché qu'elle n'est même jamais arrivée en europe, sortie en 1995, elle a fait un flop retentissant pour de nombreuses raison, et le pire, c'est que l'une des principales est sa spécificité : son mode 3D.
En fait, ce casque virtuel était à poser sur un support comme une table, on mettait la tête dedans et on lançait le jeu que l'on contrôlait via la manette reliée. Forcément, on oublie le multijoueur, il faut rajouter à ça que ce ne sont pas de vrais graphismes qui s'affichent mais plutôt un système de diodes donnant un simili-aspect de profondeur (oui la "3D" et, encore une fois, toute relative même si l'impression de relief était vraiment très poussée) et que donc tous les jeux sont en rouge et noirs ! Le pire de tout c'est que jouer à plus de 20 minutes sans se mettre à vomir relève de l'exploit tant ce truc vous tire les yeux et le cerveau, pas étonnant que la 30aine de jeu (et oui, seulement) qui sont sortie sur cet appareil n'ont jamais connu de réel succès.

Il faut bien comprendre qu'elle est sortie en 1995 et que la Nintendo64 sortira moins d'une année après et avait déjà été annoncée ! Forcément, à côté de ça, ce système de jeu très onéreux n'a vraiment convaincu personne et a été abandonné totalement dès la sortie de la N64.


Le Tetris de la Virtual boy...

L'arrivée de la 3D

La 3D, la vraie 3D enfin... et bien voyez-vous, c'est de celle-ci que je vais le moins parler, tout simplement parce que j'imagine que vous connaissez certainement bien le sujet. Que ça soit la PS1, la N64 ou la Saturn (sans oublier la 3DO et la Jaguar), ces consoles sont à mon avis suffisamment récente pour que vous connaissiez vous même leurs spécificités, d'autant plus que moi je me suis arrêté là niveau console, voir même avant. Je possède bien une N64 mais achetée très tardivement et je ne connais vraiment pas grand chose donc... je passe mon tour sur ce coup histoire de pas vous raconter de bêtises.
Ceci-dit, c'est bien à partir de ces consoles (en général on parle de la PS1 comme la première console 3D même si ce n'est pas totalement exact) que la vraie 3D est arrivée dans le monde vidéoludique, mais vous l'aurez constaté, de bien nombreux efforts y ont été consacré et ce déjà sur la NES et sur les bornes d'arcades. Même des consoles n'étant pas du tout conçus pour afficher de la 3D s'y sont essayé avec plus ou moins de succès, pensons à la Neo Geo et à l'excellent Viewpoint qui, s'il est en vue isométrique, reste tout de même un jeu majeur de la console.


Mais pourquoi alors, pourquoi cette course à la 3D ? Aujourd'hui encore Nintendo et la 3DS ont clairement axé le développement là dessus, et si c'est en effet bluffant d'avoir des jeux en relief sans lunettes, la question principale est : pourquoi ?
Pourquoi avoir tenté, au prix de flop et de jeu complètement pourri, de sortir absolument des jeux en 3D ? D'autant plus que les jeux 2D sortis sur les nouvelles consoles sont en général d'autant plus excellent (je vous balance les premiers qui me viennent : Paper Mario, Rayman Origins, Super Meat Boy, etc....), mais à l'époque ou la technique ne le permettant pas encore, tout le monde ou presque voulait absolument utiliser la vue en relief, pour faire "plus vrai", pour rendre les jeux plus immersifs, mais c'est un pari risqué parce que autant les bons jeux (voir même les mauvais !) jeux en 2D sont encore tout à fait honorable graphiquement aujourd'hui, autant même les très bon jeux 3D de l'époque ont aujourd'hui très très mal vieilli. Le remake d'Ocarina of Time sur 3DS en est un excellent exemple, le jeu était vraiment excellent sur la N64, mais aujourd'hui, ceux qui n'ont pas cet élan d'affection pour le rétro ne supportent plus de voir un jeu aussi polygonal ce qui est malheureux.

La vue isométrique de son côté garde elle aussi, comme les jeux 2D, une bonne qualité graphique et les pseudo 3D des rpg (Zelda, Chrono Trigger, Secret of mana...) aussi puisqu'elles conservent les qualités de la 2D; à voir ce qu'ils vont continuer à nous proposer mais il est clair que la 3D arrive aujourd'hui à son apogée dans le monde du jeu vidéo mais à quel prix; de nombreuses licences phare en 2D se sont ramassées lors de leur passage en 3D (rien que la magnifique série Megaman s'est complètement effondrée avec les épisodes merdique en 3D...) ce qui ne nous fait que plus regarder cette époque de transition avec une certaine tristesse, tous les éditeurs ou presque se lançant dans la 3D aujourd'hui, il est bien plus facile de foirer un jeu avec un moteur 3D mal fichu et les exemples de manquent pas.
Ceci dit la 3D a également apporté des choses magnifiques et un jeu doté d'une excellente physique 3D permet en effet de devenir vraiment très bon (Portal 1 et 2, Half Life 2 pour ne citer qu'eux et parce que chez Valve on sait créer un moteur 3D avec une originalité bluffante), mais si la plupart des jeux indépendants à très grand succès aujourd'hui sont en 2D avec un côté souvent rétro, il y a là de quoi s’interroger un peu sur ce qu'attendent aujourd'hui les joueurs du jeu vidéo, à méditer...

En tout cas, tous les titres que j'ai cités sont vraiment bons et je vous les conseille vivement si vous souhaitez voir ce qu'étais la "3D rétro", Solstice et Isolated Warrior sur NES sont assez bluffant dans leur ensemble, Doom et Quake je ne pense pas qu'il y aie besoin de les présenter... pour les plus curieux, je vous conseille de tenter le coup.

_________________







Zepalkia
Admin
Admin

Avertissement : aucun avertissement
Messages : 883
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 24

http://sos-internautes.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum