Derniers sujets






La croix directionnelle

Aller en bas

La croix directionnelle

Message  Zepalkia le Dim 3 Juin - 14:28

Bonjour à tous, comme prévu je me lance à partir de ce dimanche dans un petit projet qui va vous permettre d'enrichir votre "culture générale de l'inutile" à propos de tout ce qui touche à l'informatique de plus ou moins loin.
Je vous propose donc, pour ce premier article, un anniversaire ainsi qu'un petit historique sur un objet indispensable pour faire une console de jeu vidéo et dont, je suis presque sur, vous ne connaissez pas grand chose (après tout y a que moi qui recherche des infos là dessus... Very Happy ) : la croix directionnelle.
J'espère que cette entrée en matière ne sera pas trop ratée et que ça vous plaira, n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez pour améliorer encore un peu le concept
Forcément, comme je suis en période d'épreuve ça commence gentil et pas trop long mais quand j'aurai plus de temps je pourrai faire des trucs plus fouillés.





Croix directionnelle, D-Pad, Bouton plus, appelez-le comme vous le voulez, ce petit bout de plastique en forme de croix a su révolutionner les jeux vidéos dès...1982. Il n'a l'air de rien comme ça ce petit machin mais quand on se penche 2 minutes sur son histoire et sur ce qu'il a apporté, on se rend plus vite compte à quel point il a su révolutionner les jeux vidéos.

Ceci explique la taille de ce premier article parce que des histoires et anecdotes sur un si petit bout de plastique, il y en a tout de même pas mal. Vous pensez peut être qu'il s'agit simplement de quelque chose qui est apparu sur la NES et qui a finalement été porté sur quasiment toutes les consoles dès cette génération et bien il n'en est rien, d'une part parce que cette croix est apparue avant la manette de la nes (et avant que celle de la famicom également) et qu'il ne s'agit pas du même objet que celui apparaissant sur toutes les autres consoles que l'on a pu voir depuis 1982 jusqu'en 2005, explications donc sur ces dates et sur l’anthologie de cette petite chose que, j'espère, vous allez apprendre à plus respecter et à moins martyriser dans vos parties de Mario Bros n'est-ce pas ? Wink




La naissance de l'objet

Beaucoup pourrons penser que la croix directionnelle est apparue avec la Famicom au japon et, après tout, il s'agit d'une forme tellement courante sur les manettes, et ce, quelle que soient celles que vous avez déjà utilisées, que l'on n'y réfléchit pas vraiment au final. C'est vrai, qui donc -à part moi là... Very Happy - a déjà eu cette question existentielle de savoir d'où provient cette croix et pourquoi elle a été faites comme ça ?
Et bien nous devons la croix de direction à ce jeu :

Et oui, Donkey Kong, sorti en 1982 sous sa forme de Game & Watch est le premier appareil à avoir intégré une croix directionnelle. La raison est très simple, Gunpei Yokoi, créateur du concept de Game & Watch, souhaitait adapter certains personnages de l'univers de Nintendo sur ces petites "consoles portables" à écran à cristaux liquide.
Si créer un jeu proposant comme personnage Mario ne posait pas de problème pour les configurations de l'époque (un bouton pour aller à gauche, un à droite et un ou deux d'action), mettre en place le succès de borne d'arcade de l'époque Donkey Kong posait un problème supplémentaire : il fallait intégrer deux boutons en plus.
Pour ceux n'y ayant jamais joué, voilà à quoi ressemblait le jeu :


Le principe est simple, notre ami Jumpman en bas (qui deviendra très vite Mario) devait monter jusqu'en haut pour sauver sa copine (Pauline à l'époque) tout en évitant les tonneaux que nous balançait le gorille. (qui s'appelait déjà Donkey Kong lui Very Happy ce nom a aussi une histoire particulière mais... on verra ça une autre fois)
Il fallait donc pouvoir monter et descendre en plus des autres boutons ce qui posait un problème pour la technologie de l'époque. En effet, sur bornes d'arcades cela ne posait pas de problème puisqu'en général le contrôleur de jeu était un joystick à 8 directions mais sur une petite console portable, en intégrer un était beaucoup plus difficile. Il a essayé pourtant mais il en a vite conclus que c'était trop cher, pas pratique et surtout trop dangereux, cela risquait facilement de se casser et un double-écran aurait été peu pratique.

Forcément, me direz vous, on a qu'à mettre 4 boutons séparés et on en parle plus, sauf que notre ami Gunpei Yokoi était plutôt perfectionniste et, trouvant ce système trop peu intuitif (ce qui est, il faut bien l'admettre, le cas) il décida, sur la base de cette idée, de relier entre eux chacun des petits boutons afin qu'ils soient chacun collé à l'autre offrant un système vraiment très intuitif.
Et c'est le cas, c'est même tellement le cas que, par peur qu'on ne leur vole leur concept, les dirigeants de chez Nintendo ont déposé un brevet pour la croix directionnelle, empêchant ainsi son utilisation sur d'autres produits que ceux de Nintendo.
Et là je vous vois venir : "mais il nous prend pour un con, et toutes les autres consoles ?", et bien il s'agit là d'un "petit" détail sur lequel je vais revenir bientôt.
Quoiqu'il en soit, la croix directionnelle est née et elle va très vite s'imposer comme une norme sur tous les produits Nintendo, de la Famicom à la Wii toutes les consoles Nintendo ont droits à leur D-pad.

L'arrivée sur console

Il faut en effet rappeler que l'idée qu'avait Hiroshi Yamauchi, le président de Nintendo à l'époque, c'était de construire une console qui puisse non seulement être à la pointe de la technologie, garder son avance plusieurs années (3 ans selon notre ami Wikipédia) et, surtout, qu'elle ne coûte pas la peau des fesses aux consommateurs.
Pour ce faire, je vous épargne l'historique de tout le développement de la console, mais le développeur principal de la console et plus particulièrement des manette décida d'abandonner le Joystick que toutes les consoles des générations précédentes avaient pour le remplacer par... cette fameuse croix directionnelle.
Si cette décision n'était que peu partagée au sein de l'équipe de production, force est de constater que de construire un joystick solide, ergonomique et pas cher était quasiment impossible alors qu'une croix, bien que minimaliste et moins ergonomique qu'un joystick, c'est bien moins compliqué à mettre en place, beaucoup moins cher, intuitif tout en restant beaucoup plus solide qu'un joystick.
(tout ceux ayant déjà joué sur une Atari 2600 comprendront à quel point un joystick peut ne pas être adapté quand mal construit Very Happy )

La Famicom étant un beau succès au Japon, la sortie de la NES aux USA puis en Europe confirmera définitivement la supériorité de la croix directionnelle sur les joystick, du moins avec la technologie de l'époque.
Une autre preuve vient des contrôleurs des autres consoles de cette génération ainsi que de la suivante qui ne possèdent quasiment que des croix, même si certains constructeurs plus "coquets" les camouflaient en Joystick comme c'était le cas avec l'Atari 7800 comme vous pouvez le voir sur l'image ci-dessous.


Le joystick détachable... invention étrange et finalement peu utile devant la supériorité de la croix à l'époque

Notons encore que chez Sega aussi on a tenté le coup avec la Master System mais cette idée a très vite été abandonnée.
]


Les brevet

Et oui, même si Nintendo a été un peu laxiste envers les autres compagnies sur ce point et n'a jamais porté la moindre plainte, cette croix a réellement été placée sous brevet, brevet qui a apparemment pris fin il y a quelques années, mais pourtant en effet toutes les autres compagnies ont utilisé cette invention... mais l'ont tout de même un peu camouflée.
La Master System, l'Atari 7800 puis la TurbografX, la Megadrive, toutes ces consoles jusqu'à la PS3 ont eu leurs croix mais un peu différente. Il est intéressant de voir que, généralement, elles sont "remplies" dans les diagonales ou, chez Sony, il s'agit de 4 boutons séparés, mais jamais vous ne retrouverez, sous un produit officiel en tout cas, une croix qui ressort totalement comme chez Nintendo... ou presque en fait.


Pour le coup je ne sais pas comment Sega a réussi à justifier cette croix totalement identique à celle de Nintendo ou ces boutons avec les même lettres et couleurs (enfin pour ce dernier points ils ont un peu tout mélangé quand même) mais en général vous remarquerez que à part cette exception on ne trouvera que très peu des croix de ce genre.

Les alternatives

Un dernier détail avant de conclure, chez Nintendo on est quand même un peu têtu et, pour la NES, ils ont tout de même créés des manettes différentes qui n'utilisent pas cette croix dont deux plutôt originale.
Il faut dire aussi que la NES possède un lot de périphériques supplémentaires plutôt impressionnant mais deux sortent réellement du lot, la NES max :


cette manette était également révolutionnaire à l'époque, outre son design qui permet une prise en main très efficace, la croix directionnelle est remplacée par un espèce de joystick très agréable à utiliser et qui est étonnement précis et ergonomique. Les boutons turbos sont également pratique pour les shoot'em up ou des jeux à la Track and Field.
En fait, ce petit joystick ressemble beaucoup à celui de la 3DS et, s'il ne se recentre pas automatiquement, peut même être qualifié de supérieur à celui mis sur la PSP ! Ce Joystick on l'a bien en main, il est un peu creux, de la taille du pouce et est vraiment agréable à utiliser.

L'autre manette est la NES Advantage :


beaucoup plus classique maintenant, pour l'époque cette manette était elle aussi une révolution. En fait il s'agit d'un contrôleur arcade avec de très gros bouton, des boutons turbo simple à activer et à vitesse réglable grâce à un potentiomètre ainsi qu'un Joystick vraiment très précis et bien fichu.
La preuve en tout cas que la NES ne pouvait pas, de base, être vendue avec cette manette ou une y ressemblant, c'est le prix à laquelle cette manette se vend. Même si, parce que je tenais à l'avoir, j'ai pas payé bien cher personnellement l'achat de cette manette, à l'époque ça coûtait la peau des fesses, comme prévu lors de la création de la console.

Conclusion

Finalement, les autres compagnies et nous, joueurs, avons eu de la chance que, malgré le brevet, Nintendo n'a jamais tenté une attaque en justice pour plagiat car la croix s'est vraiment retrouvée sur absolument toutes les consoles dès son invention. Qu'elle soit remplie chez Sega ou coupée chez Sony, qu'elle soit plus ou moins dure, ce petit bout de plastique a su nous proposer une jouabilité aisée, intuitive et à moindre coût pour les constructeurs, tout ce que voulais Nintendo avec cet objet est encore présent aujourd'hui et, avec ce simple ajout sur une console à écran à cristaux liquide il y a 40 ans Nintendo a contribué grandement au futur des jeux vidéos en amenant une idée reprise par tout le monde avec des améliorations pour finalement devenir presque une norme sur les manettes quelle que soit la génération.
Et comme la date de sortie de Donkey Kong a été apparemment, toujours selon Wiki, le 3 juin 1982... nous pouvons donc fêter aujourd'hui et avoir une pensée pour les 30 ans de la croix directionnelle

Je tient encore à noter que, si le sujet vous intéresse, vous pouvez vous rendre sur ce site sur lequel je suis tombé pendant mes recherches et qui est rempli d'infos intéressantes que je ne peut donc que vous conseiller.

_________________







Zepalkia
Admin
Admin

Avertissement : aucun avertissement
Messages : 883
Date d'inscription : 23/12/2009
Age : 25

http://sos-internautes.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum